Ulcères : diagnostic positif et protocole à suivre !

0 No tags 1

Nous sommes sur la bon chemin. Après tant de sacrifices, de mise en place, de doutes et de combats, les ulcères de Tomek sont guéris. Quel soulagement!

Pour les personnes que ça intéresse, voici les choses que nous avons mis sur pied :

TRAITEMENTS MEDICAUX (prescrits par la clinique vétérinaire):

  • 1er phase du traitement (3 semaines): 1 semaine de “Gastrogarde” et 2 semaines de “Gastrozol Daily” à jeun.
  • 2ème phase du traitement (4 semaines): “Gastrogarde” combiné au “Sucralan” à jeun.
  • 3ème phase du traitement (3 semaines): “Gastrogarde” à jeun avec diminution progressif du dosage jusqu’à son interruption

Parallèlement :

  • Pulpe d’Aloe Vera de chez Forever (vendu par Elodie Duperret) distribué quotidiennement dans son aliment
  • Poudre de champignons « Hericium Pulver » d’Hawlik (vendu et conseillé par Jasmin Racine) distribué quotidiennement dans son aliment

PROTOCOLE pour rémission et quotidien futur de Tomek

  • Foin à volonté, disposé dans un filet à foin pour augmenter la salivation et pour ralentir l’ingestion et la digestion (filet de qualité et sécurisé “Zen Nibblenet 38 mm” pour chevaux ferrés acheté chez zenhorse). Il doit toujours avoir à manger. ATTENTION, il est important d’avoir un filet de qualité pour éviter les accidents et les problèmes d’usure de dents.
  • Alimentation sans céréales et sans mélasse (ou avec le moins possible) pour bannir l’amidon et les glucides, toujours donner le fourrage avant l’alimentation concentrée et fractionner en min. 3 repas par jour pour éviter le remplissage trop important de l’estomac. CONSEILS : demander l’avis à un nutritionniste équin pour calculer les rations correctes selon l’activité et les dépenses du cheval pour éviter les carences et autres problèmes liés à l’alimentation. Pour Tomek, nous avons dû le complémenter en minéraux, sélénium, graisses (huiles de Colza) et protéines (tourteau de soja).
  • Mash quotidien à base de son de blé et de pulpe de betterave (riches en fibre, se digère comme le foin).
  • Sorties quotidiennes au parc (maximum de parc) avec herbe (ou foin) et eau en suffisance.

PROTOCOLE CONCOURS (ou durant les situations de stress)

  • Compléments avec effet apaisant et relaxant à commencer quelques jours avant la compétition. Pour ma part, j’ai opté pour Calm de la marque Cavalor.
  • Un tube de “Gastrogarde” le jour du concours la première année (pour diminuer les frais, utiliser un générique les années suivantes).
  • Une seringue anti-stress de Cavalor “Take It Easy” la veille, matin et 1h avant la compétition.
  • Prend son mash avec et le distribué régulièrement durant la compétition.
  • Foin à volonté dans le transport.

Je tiens du fond du coeur à remercier les gens qui m’ont soutenue dans sa guérison que ce soit amis ou partenaires, car lorsque nos loulous ne sont pas en forme, c’est également notre moral qui ne va pas bien. Il faut être fort et surtout faire confiance à son instinct. Personne à part soit-même, n’est plus apte à connaître les besoins de ses propres chevaux ainsi que l’équilibre dont ils ont besoin pour leur guérison.

MERCI à…

  • Sante-animale.ch et Jasmin Racine pour ton accueil, ton aide, tes conseils et les soins apportés (dont la cure des champignons Hawlik) à mon cheval ainsi que toutes les choses misent en place pour son bien-être.
  • Cavalor Suisse et Valéria Raineri pour tes produits de qualité, ta disponibilité et tes recherches.
  • Aloe Vera Switzerland et Elodie Duperret pour les soins en aloe vera de Forever en soutien aux soins médicaux.
  • Norbert pour les petits mots de soutien et tout le reste qui sont si précieux.
  • La clinique vétérinaire d’Avenches pour le suivi de mon cheval et leur professionnalisme. C’est appréciable de pouvoir avoir des vétérinaires à notre écoute à n’importe quel moment.
  • Sabrina Peyrille (www.sabrina-peyrille-seve.com), nutritionniste, pour son professionnalisme et ses conseils qui ont permis de lui calculer une alimentation équilibrée.

Maintenant, il ne reste plus qu’à continuer ainsi pour éviter toute récidive ! Depuis la guérison des ulcères, Tomek a considérablement changé de comportement. Il est devenu plus calme et plus serein. Au travail, il est plus détendu et se fâche beaucoup moins. Les départs sur le cross se font dans le calme et il peut maintenant se contenir sans exploser que ce soit dans n’importe quelles disciplines. Je ne pensais pas que les ulcères pouvaient avoir un tel impact sur le comportement. On pense qu’ils sont contents, trop contents ou qu’ils sont compliqués ou simplement nerveux de nature, mais parfois ça vaut la peine de creuser car certains comportements peuvent cacher une vraie douleur. Soyez à l’écoute de vos chevaux pour ma part, je le serai encore plus car encore une fois, les chevaux ne font rien pour nous embêter. Il y a souvent une raison.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *